Make your own free website on Tripod.com

Souvenirs d'automne

textes et mise en page: bippe
photos: Louise Nadon




Au revers du temps
Retour vers l'âge des promesses
Ah le simulacre des prodiges
Tant de scories et de rêves oubliés
Combien de désirs sacrifiés
Combien de faux pas
Au bord du précipice
Combien de cendres
Au fond des yeux
Combien de temps perdu
A chercher la source tarie
Phœnix tu étends tes ailes
Au vent porteur d'espérance
Redevable et reconnaissant
A l'enfant de naguère
Lisant dans les nuages
Des signes d'embellie
Et de soleil radieux

Adieux

La vie nous éloigne.
De plus en plus
Le départ envahit les gestes
Et les larmes creusent le visage.
L'après plane
Aussi lugubre que nuits de novembre.
Sauras-tu traverser le froid et la cendre
Quand l'absence mine le temps qui passe
Et que le tocsin de l'inquiétude frappe les tempes?
Mais il faut aller ailleurs
Là où le désir porte
Retrouver la flamme.



Vapeurs d'ardoise irisée
Sur les collines
Petit matin de novembre
Qui hésite entre ombre et lumière
La vie pâlit
Dans les veines
Requiem pour un rêve brisé
Déjà enfoui sous les feuilles mortes
Bientôt la solitude
Des grands espaces blancs
Dernier refuge

Les grandes oies blanches
Au-dessus de ma tête
Le ciel s'est refermé sur leurs ailes
Bientôt l'hiver
Et son cortège de malveillances
Le goût de l'ailleurs
Au fond de soi
D'îles éloignées
Derrière l'horizon enflammé
Aurons-nous le temps
De parcourir ensemble
Les chemins de l'extase
Avant la fin




batiment4.JPG (74627 octets)


Nuages

et si l'existence n'est qu'une transhumance
avancer
comme les nuages défilent en caravane
dans le ciel mauve
jouet du vent et des hasards
curieux parcours
d'une saison à l'autre
avec l'ailleurs comme demeure
nos yeux d'horizon et d'ombres fugitives



page suivante >

< page précédente