Make your own free website on Tripod.com

Lettre à une fée


Je t'envoie cette missive sur les ailes de la tourterelle pour que tu la reçoives au plus tôt. Car seul cet oiseau connaît bien ton refuge m'a appris ton cousin, l'elfe qui habite ma cour. Il m'a expliqué que tu répondrais sûrement au chant de l'oiseau triste et sortirait de dessous la ramée de cette belle épinette où tu as établi tes quartiers.

Ma requête est fort simple, gentille fée. Je n'irai pas par quatre chemins. J'emprunterai le cinquième. Pour faire simple, comme me l'a conseillé, ton cousin, je formulerai mon désir comme ceci.

Est-ce que tu pourrais, quand tu visites mes rêves, t'attarder un peu à mon réveil pour que je puisse profiter encore de ta présence dans la moiteur du lit. Je sais que tu préfères le pays des songes mais sois certaine que je ne te retiendrais pas assez longtemps pour que la magie s'en aille. Je t'en prie : reste l'espace d'un instant et pose tes lèvres sur mon front reconnaissant.

Comment recevras-tu cette prière? Te semblera-t-elle trop osée venant de ma part? Je ne veux le croire puisque je sais que tu ne répugnes jamais à rendre service et contentement.

Confiant, je signe : celui qui habite ses rêves.