Make your own free website on Tripod.com
 

 
 
Printemps
 

La neige polluée recule
Lentement
Et découvre le jardin endormi
Pourtant
Elle semble hésiter à abandonner la partie
Dans nos villes
Ses cristaux noircis pleurent une eau souillée
Mais de toute façon
La nature procédera au grand ménage
Et célébrera le renouveau
Nous conviant
Aux festivités chlorophylliennes
 
 

Mars
Une semaine de neige
Et le printemps n'existe plus.
 
 

Bourgeons
Petits coeurs qui s'affolent
Heureux je flâne au soleil.
 
 
 
 

AVRIL

Patiente
La nature attend son jour de gloire
Laissant les sources du ciel
Préparer son retour
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

retour page suivante



commentaires