Make your own free website on Tripod.com

 
 
 
MEMO 
  • Miniaturisation d'un paysage de montagne 
  • Plantes naines et résistantes 
  • Aménagement idéal pour pentes et talus 

 
ORIGINE

Ce type de jardin trouve son origine dans l'observation de la nature, plus spécifiquement dans l'appréciation des paysages de montagne et de la flore qui y pousse malgré des conditions parfois très difficiles.

Le climat en haute altitude étant beaucoup plus rigoureux, les plantes pour résister doivent adapter leur croissance à leur  environnement. Elles doivent se développer en un temps très court, lutter contre la sécheresse d'un sol rocailleux et pauvre, se protéger des prédateurs tout en étant attractives pour favoriser la pollénisation et assurer leur pérennité en se collant au terreau si précieux qui s'est constitué peu à peu.

Ce sont les Alpes qui ont d'abord inspiré les architectes paysagistes au X1Xè siècle et leurs premières compositions ont conféré à ce genre d'aménagement  sa désignation de jardin alpin ou rocaille alpine.

Très présente dans les jardins de style anglais, la rocaille alpine n'a cessé de gagner en popularité grâce au cachet naturel qu'elle confère à la composition d'ensemble.

Le Jardin Botanique de Montréal offre un exemple très rigoureux de ce type d'aménagement.

Dans le secteur résidentiel, on retrouve souvent des pentes ou des talus improvisés en jardin de pierres planté de vivaces et d'arbustes. Les résultats sont parfois heureux mais souvent pas très convaincants d'un point de vue esthétique ou de la simple vraisemblance. Comment convertir ces amas de pierres agrémentés de fleurs en véritables rocailles naturelles? Une seule référence qui ne trompe jamais:l'observation de la nature.
 
 
 


 
Suite page 2

 
retour

accueil



 
 

Votez pour ce site au WebOrama

 
 
commentaires

 
 
Francité